Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 16.01.2012 16h01
Le gouvernement nigérian appelle les syndicats au compromis dans les négociations sur les subventions pétrolières

Le gouvernement nigérian a appelé dimanche les syndicats du pays à faire preuve de sens patriotique en consentissant à des compromis dans les pourparlers en cours portant sur la suppression des subventions sur les carburants.

Le président nigérian Goodluck Jonathan a demandé à l'Equipe de négociation du gouvernement de négocier avec les syndicats et de réaliser des compromis, a indiqué le ministre de l'Information, Labaran Maku, ajoutant que les syndicats avaient adopté une position inflexible et n'étaient pas disposés à négocier.

M. Maku a précisé que le gouvernement était prêt à conclure un accord de principe sur la déréglementation progressive du secteur pétrolier aval (laquelle implique la suppression des subventions pétrolières), mais que les syndicats ne semblaient pas vouloir s'engager à mettre en place cette déréglementation.

Le ministre a souligné que la suppression des subventions était inévitable en raison du Protocole du marché commun adopté par la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO), lequel rend certaines subventions non pertinentes et fait qu'elles deviennent une perte.

Selon lui, il serait irresponsable de la part d'un gouvernement de continuer à consacrer un tiers de son budget annuel à subventionner la consommation de carburant, alors que le pays doit faire face à l'augmentation de la population, à un taux de chômage élevé et à des infrastructures insuffisantes.

Le 9 janvier, les syndicats et les associations de la société civile ont organisé des grèves et manifestations dans de nombreux Etats du pays pour s'opposer à la décision du gouvernement de retrait des subventions pétrolières le 1er janvier 2012.

Depuis, le gouvernement et les syndicats se sont rencontrés afin de tenter de trouver une solution au conflit et cherchent à persuader les manifestants de reprendre le travail.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 13 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?