Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 13.01.2012 11h08
Egypte: un dirigeant des Frères musulmans rencontre l'ancien président américain Carter

Le président du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), Mohammed Morsi, a rencontré jeudi l'ancien président américain Jimmy Carter pour discuter du processus de transition politique de l'Egypte.

M. Carter a félicité M. Morsi pour la victoire remportée par son parti, la branche politique des Frères musulmans, au cours des élections législatives, notant que la communauté internationale dans son ensemble avait à coeur de respecter le choix du peuple égyptien, a-t-on appris dans un communiqué publié sur le site internet des Frères musulmans.

L'ancien président américain a appelé le PLJ à se montrer bienveillant envers les nouveaux partis politiques, encore jeunes, qui n'ont pas obtenu un score significatif dans les récentes élections, selon la même source.

Pour sa part, M. Morsi a déclaré qu'un régime mixte présidentiel et parlementaire lui semblait le plus adapté à l'actuelle période de transition de l'Egypte. Ce régime pourra ensuite être transformé en système parlementaire après l'aboutissement du processus démocratique, a-t-il ajouté.

Le président du PLJ a également déclaré que l'Egypte était un grand pays jouant un rôle important dans la communauté internationale, et qu'elle continuerait à honorer les accords signés au temps de l'ancien régime.

M. Carter, qui est arrivé en Egypte lundi dernier, s'est entretenu avec le chef du Conseil suprême des forces armées au pouvoir, Hussein Tantawi, et avec le Premier ministre Kamal el-Ganzouri.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 11 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?