Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 10.01.2012 10h34
Des membres de Boko Haram "infiltrés" au sein du gouvernement, selon le président nigérian

Le président nigérian Goodluck Jonathan a affirmé dimanche que le mouvement islamiste Boko Haram, qui a revendiqué de nombreux attentats terroristes dans le pays, avait infiltré l'appareil d'Etat nigérian.

Lors de la cérémonie interconfessionnelle organisée à l'occasion du jour du Souvenir des Forces armées, le président Jonathan a déclaré que certains membres du mouvement islamiste exerçaient au sein des institutions gouvernementales, tant dans l'exécutif, le législatif que le judiciaire, et que d'autres encore se trouvaient dans les rangs de l'armée.

Selon le président Jonathan, les activités de Boko Haram sont plus destructrices encore que la guerre civile nigériane, et la situation dans le pays rend difficile la lutte contre ce problème de sécurité.

Toutefois, avec la coopération de tous les Nigérians, le pays devrait pouvoir surmonter ce défi, a-t-il déclaré.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 9 janvier
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes