Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.01.2012 12h52
L'Algérie demande à la Turquie de ne pas utiliser la colonisation française à des fins politiques

Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia s'est déclaré opposé à ce que la Turquie utilise, à des fins politiques propres, la colonisation française en Algérie dans la polémique liée à la loi du Parlement français qui criminalise ce qu'il qualifie de "génocide" arménien, a rapporté samedi l'Algérie Presse Service (APS).

"Nous disons à nos amis (turcs) de cesser de faire de la colonisation de l'Algérie un fonds de commerce", a déclaré M. Ouyahia lors d'une conférence de presse tenue au lendemain d'une réunion de la direction du Rassemblement national démocratique ( RND), dont il assume le poste du secrétaire général.

"Personne n'a le droit de faire du sang des Algériens un fonds de commerce", a martelé M. Ouyahia, en réponse à une question sur les récentes déclarations d'Ankara sur les crimes commis par la France durant la colonisation de l'Algérie.

En décembre dernier, en réaction au vote par la France d'un texte de loi réprimant la négation du génocide arménien, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan avait accusé la France d'avoir perpétré un génocide en Algérie pendant la lutte de cette dernière pour son indépendance de 1945 à 1962.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Nouvelles principales du 6 janvier
Sélection du Renminribao du 6 janvier
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?