Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 30.12.2011 08h14
Le président zambien appelle au dialogue avec les sécessionnistes

Le président zambien, Michael Sata, a souligné qu'à la différence de son prédécesseur, il n'adopterait pas une politique d'affrontement contre certaines personnes qui prônent la sécession de la partie ouest du pays, étant donné que la situation là-bas avait déjà provoqué des émeutes et la mort de certaines personnes, a rapporté jeudi le journal the Times of Zambia.

Certains groupes de la Province de l'Ouest de la Zambie ont renouvelé leurs appels en faveur de la sécession de leur province du reste du pays. Les groupes revendiquent notamment la restauration de l'Accord de Barotseland de 1964. L'accord a été signé pour unifier la Zambie et la partie ouest pour devenir un pays indépendant.

Mais le président Sata a indiqué, lors d'une rencontre avec les représentants de certains groupes de l'ouest de la Zambie, que ceux qui prônent la restauration de l'accord ne doivent pas non plus choisir la politique d'affrontement. Ils doivent dialoguer, a-t-il martelé.

Le président Sata a répété sa volonté d'éviter l'effusion de sang, ajoutant que le dialogue sauverait le pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : Zhou Yongkang exhorte les avocats à jouer un rôle plus important pour l'équité et la justice sociale
Nouvelles principales du 29 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis