Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 29.12.2011 13h09
Tunisie : les volets social et économique priorités du budget d'Etat 2012

Le volet social représentera 68% du budget de gestion au sein du budget de l'Etat tunisien pour l'année 2012, fixé à 22.935 millions de dinars (près de 16.382 millions de dollars), selon un document de ce budget d'Etat diffusé mercredi par la presse locale.

Le nouveau budget d'Etat tunisien prévoit également que les dépenses de développement sont évaluées à 5.200 millions de dinars (près de 3.714 millions de dollars), dont 68% sont dédiées au secteur économique.

Mme Lobna Jéribi, députée à la Constituante et vice-présidente de la Commission chargée de l'examen du budget d'Etat 2012, a déclaré à la presse que 55 millions de dinars (près de 39 millions de dollars) seront "alloués à l'amélioration des conditions de vie et à la création de revenus dans les régions intérieures et démunies".

Le budget d'Etat tunisien a avancé une hypothèse qui prévoit de consacrer 400 millions de dinars (près de 285 millions de dollars) "en tant que ressources provenant de l'argent et des propriétés confisquées au profit de l'Etat", a encore précisé Mme Jéribi.

Parmi les principaux objectifs du budget d'Etat 2012 figure la circonscription du déficit budgétaire à 6% du PIB fin 2012 qui constitue "un taux acceptable eu égard aux conditions exceptionnelles par lesquelles passe l'économie tunisienne", selon le document du budget d'Etat tunisien pour l'année 2012.

Source: xinhua

Commentaire
En tant qu’exemple, les états-Unis ont employé d’une manière méthodique la formule keynés...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 31 décembre
Une envoyée spéciale du président chinois se rendra prochainement dans cinq pays d'Asie centrale
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis