Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.12.2011 12h48
RDC : 1 mort et 1 blessé, bilan des affrontements entre les partisans de l'UDPS et la police

Des affrontements entre la police et les partisans de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti d'opposition en RDC, ont fait un mort et un blessé autour du stade des Martyrs, où était prévue la cérémonie de prestation de serment du leader de l'UDPS, Etienne Tshisekedi, autoproclamé président de la République, rapporte la radio onusienne.

La radio a précisé que la victime avait marché sur un fil électrique dénudé lorsqu'elle fuyait des policiers qui dispensaient les manifestants autour du stade.

La police tiré quelques balles rééelles et fait usage du gaz lacrymogène pour disperser les partisans de M. Tshisekedi.

M. Tshisekedi a prêté serment dans le jardin de sa résidence en présence de quelques militants de son parti.

Les activités étaient paralysées au niveau du rond point " Victoire" au centre-ville de Kinshasa ainsi que dans les environs du stade des Martyrs, où tous les magasins n'ont pas ouvert.

Tshisekedi s'était autoproclamé président de la République après avoir rejeté les résultats provisoires de l'élection présidentielle du 28 novembre, publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 9 décembre 2011.

Ces résultats proclament Joseph Kabila vainqueur avec 48,95% des voix exprimés, contre 32,33% pour Tshisekedi.

Jeseph Kabila a prêté serment le 20 décembre après que les résultats fruent confirmés par la Cour Suprême de Justice (CSJ).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine :lancement d'un satellite de télédétection à haute résolution
Nouvelles principales du 23 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis