Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 22.12.2011 10h50
Réunion des responsables onusiens en Afrique sur les questions de sécurité

Les bureaux politiques des Nations Unies en Afrique de l'Ouest et en Afrique centrale ont tenu une réunion conjointe sur les menaces transfrontalières, telles que la piraterie dans le golfe de Guinée, l'impact de la crise libyenne sur la sécurité à travers le Sahel, a déclaré mercredi l'ONU dans un communiqué de presse.

Les questions relatives aux activités de l'Armée rebelle de résistance du Seigneur (LRA) ont également été abordées lors de la réunion à Dakar, au Sénégal, selon le communiqué.

Said Djinnit, représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour l'Afrique occidentale, et Abou Moussa, représentant spécial du secrétaire général pour l'Afrique centrale, étaient présents à la réunion, la première d'une série d'échanges de points de vue.

La rencontre entre M. Djinnit, qui est également chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique occidentale (UNOWA), et M. Moussa, qui dirige le Bureau des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA), visait à créer une approche régionale pour la prévention des conflits et la consolidation de la paix, selon le communiqué.

M. Moussa a parlé des efforts en cours pour le contrôle de la LRA, qui a fait des ravages dans plusieurs pays, tandis que M. Djinnit a également mentionné le travail effectué par la Commission mixte Cameroun-Nigeria, le mécanisme soutenu par l'ONU pour résoudre de manière pacifique les conflits frontaliers de longue date entre les deux pays, indique le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et la Pologne s'engagent à établir un partenariat stratégique
Nouvelles principales du 21 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis