Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 19.12.2011 13h54
Le chef de l'ONU "très préoccupé" par le regain des violences en Egypte

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est dit "très préoccupé" par le regain des violences au Caire, qui ont fait dix morts et des centaines de blessés parmi les civils, selon un communiqué publié par son porte-parole dimanche à New York.

"Le secrétaire général est très inquiet par l'usage excessif de la force de la part des forces de sécurité contre les manifestants et appelle les autorités de transition à faire preuve de retenue et à respecter les droits de l'Homme, dont le droit de manifester de façon pacifique", a indiqué le communiqué.

Selon les nouveaux chiffres du ministère égyptien de la Santé, les affrontements entre manifestants et policiers au Caire ont fait 10 morts et 505 blessés.

M. Ban a souligné l'importance d'une atmosphère calme pour faciliter le processus électoral qui doit permettre la mise en place d'un système démocratique et le retour d'un gouvernement civil, d'après le communiqué.

Les affrontements entre manifestants et forces de sécurité devant les bâtiments du cabinet et du parlement dans le centre du Caire sont entrés dimanche dans leur troisième journée consécutive. Les manifestants ont tenté de prendre d'assaut des bâtiments, mettant le feu à des voitures et une partie des bâtiments.

Vingt-quatre membres des forces de sécurité ont été blessés après que les manifestants eurent lancé des pierres et des cocktails Molotov sur eux dimanche dans le centre du Caire.

Les forces de sécurité ont installé de nouvelles barricades pour empêcher les manifestants d'atteindre les bâtiments gouvernementaux.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis