Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 19.12.2011 11h09
RDC : Tshisekedi lance un "mandat d'arrêt" contre Joseph Kabila

Le président de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Etienne Tshisekedi, qui s'est autoproclamé président de la République démocratique du Congo (RDC), a lancé dimanche un "mandat d'arrêt" contre le président réélu du pays Joseph Kabila.

"Je demande à tous le Congolais de m'amener ici Joseph Kabila vivant pour qu'il soit jugé, celui qui le faire aura une grande récompense", a déclaré M. Tshisekedi.

Il a aussi déclaré le gouvernement et tout les gouverneurs de 11 provinces de la République Démocratique du Congo (RDC) démissionnaires à partir de ce dimanche.

Pour lui, "les départements ministériels seront désormais dirigés par les secrétaires généraux, les gouverneurs de 11 provinces sont remplacés par les directeurs généraux et aucun gouverneur ne doit pas quitter le pays jusqu'à la remise et reprise".

M. Tshisekedi a ensuite indiqué qu'il va prêter serment devant le peuple vendredi prochain au stade de Martyrs de Kinshasa.

Le président autoproclamé a aussi appelé la population au calme et à la sérénité pour permettre au investisseurs de venir investir en RDC.

Selon le résultat définitif déclaré par la Cour suprême de justice le 16 décembre, Joseph Kabila a été réélu président en obtenant 48,95% des voix, contre 32,33% pour Tshisekedi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis