Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 16.12.2011 10h40
Cameroun : premier conseil des ministres du nouveau gouvernement jeudi à Yaoundé

Le nouveau gouvernement camerounais formé le 9 décembre suite à la réélection du président Paul Biya, s'est réuni jeudi à Yaoundé au palais présidentiel autour du chef de l'Etat, lors d'un premier conseil des ministres consacré aux prescriptions présidentielles sur les actions à mener par cette équipe.

Dirigé par Philemon Yang, reconduit au poste de Premier ministre deux ans après sa nomination fin juin 2009, le nouveau cabinet a à charge la concrétisation d'une politique dite des "grandes réalisations" promue par le président réélu pour impulser le développement du pays au cours des 7 prochaines années, avec au menu divers projets d'investissement d'envergure.

Avec pour objectif la création d'emplois et de richesse, Paul Biya, 78 ans et au pouvoir depuis 1982, a recommandé l'efficacité pour la réussite de ces projets dont les principaux mettent l'accent sur les infrastructures tels que la construction du port en eau profonde de Kribi (Sud), des barrages hydroélectriques de Lom Pangar (Est) et de Memve'ele (Sud) ou de mini-centrale hydroélectrique de Mekin (Sud).

Le leader politique a prescrit l'obligation des résultats dans la réalisation des différents chantiers, un rappel des recommandations faites à l'ancien gouvernement du 30 juin 2009 qui devait être évalué après une période de 6 mois mais qui, en deux ans, hormis les conseils de cabinet autour du Premier ministre, ne s'était réuni en conseil des ministres que l'unique fois consécutive à sa formation.

Enrichi d'un nouveau ministère en charge des Marchés publics et d'un secrétariat d'Etat à la Défense chargé des Anciens combattants et victimes de guerre par rapport au précédent, ce gouvernement est composé, outre le Premier ministre, d'un vice-Premier ministre, deux ministres d' Etat, 32 ministres, 10 ministres délégués et 9 secrétaires d'Etat.

Sans oublier le ministre, secrétaire général de la présidence de la République, ses deux adjoints et les quatre ministres chargés de mission dans cette même présidence.

Particulièrement, les portefeuilles des Finances et de l'Economie, précédemment occupés par Essimi Menye muté à l'Agriculture et Louis Paul Motaze, désormais secrétaire général des services du Premier ministre, sont aux mains d'Alamine Ousmane Mey, ingénieur polytechnicien qui était auparavant directeur général d'une banque commerciale locale (Afriland First Bank), et Emmanuel Nganou Djoumessin, ancien préfet et secrétaire général sortant des services du Premier ministre.

Source: xinhua

Commentaire
Le conseil de toutes les attentes du nouveau septennat et surtout de la concrétisation de ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine :lancement d'un satellite de télédétection à haute résolution
Nouvelles principales du 23 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis