Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.12.2011 10h52
L'armée sénégalaise dément la perte de quatre éléments en Casamance

l'Armée sénégalaise a démenti les informations faisant état de la mort de quatre militaires lors d'une attaque armée d'un cantonnement militaire dans la région de Casamance, dans le sud du Sénégal.

La Direction de l'information des armées sénégalaises a affirmé mardi soir qu'"aucun militaire n'a été tué" dans cette attaque qui s'est déroulée à Kameubeul, un village situé à 60 km au nord de la ville de Ziguinchor.

Plusieurs radios sénégalaises avaient annoncé cette attaque attribuée aux rebelles indépendantistes du Mouvement des Forces démocratiques de Casamance (MFDC).

Selon ces médias, le bilan était quatre militaires tués, une vingtaine de soldats et six pris en otage.

En novembre dernier, onze jeunes civils avaient été tués dans une forêt classée de la région.

La Casamance, région sud du Sénégal, est en proie à une rébellion indépendantiste depuis près de 30 ans.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 15 décembre
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan