Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 14.12.2011 10h56
Maroc: arrestation d'un individu pour des liens présumés avec une organisation terroriste (DGSN)

La police judiciaire du Maroc a arrêté un individu suspecté d'entretenir des liens avec une organisation terroriste, démantelée par les services de sécurité marocains en mai 2010, annonce, mardi, un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale du Maroc(DGSN).

Dans le cadre des efforts déployés pour la lutte contre le terrorisme et l'assèchement de ses sources de financement, la brigade nationale de la police judiciaire a arrêté le dénommé A.S, connu pour être imbu des idées religieuses extrémistes et pour son appartenance au courant salafiste jihadiste, et qui était recherché sur la base d'un mandat d'arrêt international lancé par le procureur général du roi près la cour d'appel de Rabat, en date du 7 septembre 2010, précise la même source.

Le mis en cause est soupçonné d'entretenir une relation organique avec une organisation terroriste démantelée par les services de sécurité marocains en mai 2010. Les investigations menées ont en effet montré que ce dernier était chargé d'enrôler et de recruter des personnes voulant gagner l'Afghanistan, l'Irak et la Somalie en vue de perpétrer des opérations terroristes, tout en leur assurant les moyens de soutien et d'appui financier pour leur transport et leur séjour dans lesdits pays, ajoute le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le vice-Premier ministre chinois appelle à approfondir le partenariat de coopération stratégique Chine-Russie
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan