Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 14.12.2011 10h55
L'ONU redéploie des casques bleus en RDC pour prévenir les tensions

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (RDC) a redéployé plus de 1.400 casques bleus à Kinshasa, ainsi que dans d'autres zones où des tensions post-électorales peuvent éclater, afin de protéger la population en cas de détérioration de la situation sécuritaire, a indiqué mardi le porte-parole du secrétaire général de l'ONU, Martin Nesirki, lors d'un point de presse au siège de l'ONU.

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) , qui est habituellement déployée à 90% dans l'est du pays, a relocalisé une partie de son contingent militaire et de police dans les zones à risque, notamment à Kinshasa, a fait savoir M. Nesirki.

Il a toutefois précisé que la Mission a "des capacités limitées pour protéger les populations locales à Kinshasa en cas de détérioration de la situation sécuritaire" et qu'elle fera "ce qu'elle peut avec les capacités existantes dans les zones où elle est déployée afin de protéger les civils d'une menace de violence imminente".

Des élections présidentielle et législatives ont eu lieu le 28 novembre en RDC. Les résultats provisoires de l'élection présidentielle ont été proclamés le 9 décembre par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), donnant le président sortant Joseph Kabila en tête du vote. Le décompte et la vérification des résultats des élections de l'Assemblée nationale sont en cours.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le vice-Premier ministre chinois appelle à approfondir le partenariat de coopération stratégique Chine-Russie
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan