Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 12.12.2011 08h18
RDC : le gouvernement condamne Tshisekedi, autoproclamé président

Le porte-parole du gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), Lambert Mende, a condamné samedi le président de l'Union pour la Démocratie et le Progrès (UDPS, opposition) et le candidat à la présidentielle, Etienne Tshisekedi, qui s'est déclaré présdient élu du pays vendredi, juste après la publication des résultats provisoires du scrutin du 28 novembre.

Selon ces résultats annoncé par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le président sortant Joseph Kabila est vainqueur de l'élection avec 48,95% des voix contre 32,33% pour Tshisekedi. M. Tshisekedi "a créé l'environnement pour terroriser les gens", a indiqué M. Mende, rappelant que la crise existe en RDC depuis que M. Tshisekedi s'est proclamé, pour la première fois, président congolais en novembre, lorsqu'il était en Afrique du Sud.

Selon M. Mende, les chiffres fournis par Tshisekedi sont ridicules.

"Quand il dit à la presse francaise que selon les resultats en sa pocession, il aurait obtenu 75% de voix contre 28% de voix pour Joseph Kabila, ainsi pour eux deux ils auraient obtenu 103% de voix", a dit le porte-parole du gouvernement, affirmant que Tshisekedi doit "se demander si lui-même comprend ce qu'il dit".

Des émeutes ont eu lieu après l'annonce des résultats provisoires par la CENI vendredi soir dans certaines communes de Kinshasa, capitale de la RDC, où la majorité des habitants sont pour Tshisekedi. Les affrontements ont fait six morts jusqu'à présent, selon des sources policières.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et l'Islande se félicitent pour 40 ans de bonnes relations diplomatiques
Nouvelles principales du 9 décembre
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan