Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 12.11.2011 13h19
Madagascar : l'opposition entre dans le processus de la feuille de route (PAPIER GENERAL)

L'opposition à Madagascar, regroupant les mouvances des anciens présidents Marc Ravalomanana et Albert Zafy ainsi que l'ancien Premier ministre Monja Roindefo, est décidée à entrer dans le processus de la mise en œuvre de la feuille de route pour la sortie de crise dans le pays.

Malgré l'annonce faite par l'ancien président Marc Ravalomanana la semaine dernière que sa mouvance se retirera du processus de la feuille de route parce que Omer Beriziky a été nommé Premier ministre, Mamy Rakotoarivelo, chef de délégation de la mouvance Ravalomanana, a dit que l'opposition a proposé une liste unique composée de 17 noms pour être désignés ministres et réclame les 50% des postes ministériels dans le futur gouvernement.

Mamy Rakotoarivelo a indiqué que l'opposition a proposé cette modalité de partage à la Troïka de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), qui dirige la médiation dans la crise.

Cité par le journal l'Express de Madagascar, Marson Evariste, vice-président de l'Union des démocrates et des républicains pour le changement (UDR-C), une plateforme qui soutient le président de la Haute autorité de la transition (HAT) Andry Rajoelina, a dit que c'est une manière pour les trois mouvances de mieux bloquer le processus de sortie de crise.

Des observateurs politiques malgaches ont analysé que c'est une tactique politique de l'opposition pour libérer les prisonniers politiques et pour réviser le verdict de la justice contre l'ancien président Marc Ravalomanana, parce qu'elle a demandé le ministère de la justice.

Des indiscrétions au niveau de la Primature ont dévoilé que le Premier ministre malgache Omer Beriziky va consulter vendredi les candidats proposés par l'opposition et le futur gouvernement sera composé de 32 ministères.

L'article 6 de la feuille de route stipule : "les acteurs politiques malgaches parties prenantes à cette feuille de route sont invités à présenter une liste de personnalités parmi lesquelles le Président de la transition, sur proposition du Premier ministre de consensus, nomme les membres du gouvernement de transition".

Selon le document cadre de mise en œuvre de la feuille de route, la nomination des membres du gouvernement doit être fait avant le 17 novembre tandis que celle des membres du Congrès de Transition (CT) et du Conseil supérieur de la transition (CST) devrait être tenu avant le 30 novembre.

La feuille de route a été signée le 17 septembre dernier par les groupements politiques malgaches, sous l'égide de la SADC pour sortir Madagascar de la crise politique.

Madagascar est en proie à une crise politique depuis décembre 2008 suite à un bras de fer entre le président de l'époque Marc Ravalomanana et M. Rajoelina, qui était alors le maire d'Antananarivo. Les manifestations dirigées par M. Rajoelina ont entraîné la démission de Ravalomanana le 17 mars 2009. Ce dernier a pris le pouvoir le 21 mars 2009 tandis que son prédécesseur s'est exilé en Afrique du sud au lendemain de sa démission.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 11 novembre
Départ du président chinois pour le sommet de l'APEC
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?
De la Chine à l'Europe, ou d'un 11 novembre à l'autre
Qui peut sauver l'Europe ?