Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 10.11.2011 11h04
Congo : Le patronat invite le gouvernement à diligenter le paiement des créances des opérateurs

Le président du patronat du Congo, El Hadj Djibril Abdoulaye Bopaka, a invité mercredi à Brazzaville, le gouvernement congolais, à diligenter la procédure de déblocage et de paiement des créances des opérateurs économiques.

Intervenant lors d' un point de presse consacrée à la dette intérieure commerciale, aux dossiers de créances et des sinistres de guerre, M. Bopaka a fait savoir que cette dette qui s'élève à 180 milliards de FCFA, n' a été amputée qu' à 40%.

A cette occasion, le président du patronat congolais a fait le constat que "beaucoup de créances ont disparu et ne figurent plus dans les listing de la Caisse congolaise d' amortissement" (CCA), structure de l'Etat chargée de gérer la dette intérieure.

"Certaines autres créances des entreprises ont été invalidées alors qu' il s' agit là des créances des entreprises qui ont été reconnues et dont les travaux avaient été exécutés suivant les règles de l' art, sans aucune faille", a fait observer M. Bopaka.

A propos des sinistres de guerre, le président du patronat du Congo revendique la résolution des dossiers qui perdurent depuis l' évaluation faite par la commission bipartite (Etat-organisations patronales) en 2009.

Aussi a-t-il sollicité l' aide du gouvernement dans ce cadre, estimant que ces sinistres ne peuvent qu' être pris en compte par le l' Etat, car le patronat congolais n' est pas soutenu par une quelconque banque de la place.

Par ailleurs, M. Bopaka a salué les mesures salvatrices prises par le gouvernement congolais en Conseil des ministres du 7 octoibre 2011 annonçant la suppression des droits perçus pour la délivrance de certains actes administratifs au cours de l' année 2012, entre autres, la gratuité des actes et documents d' état-civil (acte de naissance, carte nationale d' identité, passeport, copie et extrait d' acte de naissance et l' acte de mariage civil).

Cette gratuité concerne également des documents établis par l' administration du commerce (carte de commerçant, déclaration d' importation et d' exportation, homologation des prix, l' avis de solde, les autorisations d' exercice, de transfert et d' extension des activités commerciales).

Les documents établis par l' administration de transport (permis de conduire, certificat de jaugeage, de partance et de capacité, la fiche de renseignements de la carte grise et les diverses autorisations), sont aussi pris en compte dans le cadre de cette suppression, rappelle-t-on.

Pour le président du patronat du Congo, ces mesures constructives permettront de créer un climat propice et une gestion efficace des services publics d' une part, et des entreprises d' autre part, dans le but de générer une croissance économique et favoriser le développement durable dans le pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 novembre
Les dirigeants chinois votent à l'élection législative locale
La Chine est dans l'embarras face à la crise de la dette qui frappe l'Europe
Réduit à la dernière extrémité, la clique du dalai lama incite à la « suicide par le feu »
La croissance stable de l'économie chinoise constitue un événement de portée mondiale