Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.11.2011 08h07
Madagascar: début des consultations des candidats aux postes ministériels

Les consultations des candidats aux postes ministériels pour le nouveau gouvernement à Madagascar commencent mardi, a annoncé le Premier ministre malgache, Omer Beriziky, cité par les journaux malgaches.

Omer Beriziky, nommé Premier ministre de consensus par le président de la Haute autorité de la transition (HAT), Andry Rajoelina, le 28 octobre dernier, a indiqué que la date du 17 novembre prévue pour la nomination des ministres sera dépassée.

Un communiqué de la Primature reçu mardi précise que "l'objectif est la formation, dans les meilleurs délais, du gouvernement de consensus comme stipulé dans le cadre de mise en œuvre de la feuille de route".

Une dizaine de groupements politiques malgaches ont signé le 17 septembre dernier une feuille de route pour sortir Madagascar de la crise politique actuelle.

L'article 6 de cette feuille de route stipule que "les acteurs politiques malgaches, parties prenantes à cette feuille de route, sont invités à présenter une liste de personnalités parmi lesquelles le président de la transition, sur proposition du Premier ministre de consensus, nomme les membres du gouvernement de transition".

Pourtant, quelques groupements politiques signataires de la feuille de route de sortie de crise politique à Madagascar n'ont pas encore donné les noms de leurs candidats aux postes ministériels.

Selon le document-cadre de mise en œuvre de la feuille de route, la nomination des membres du gouvernement doit être fait avant le 17 novembre tandis que celle des membres du Congrès de transition (CT) et du Conseil supérieur de la transition (CST) devrait être tenu avant le 30 novembre.

Les élections présidentielles et parlementaires devraient avoir lieu entre les mois d'octobre et novembre 2012 tandis que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) devrait être recomposée, selon ce document-cadre.

Depuis décembre 2008, Madagascar a été tombé dans une crise politique opposant Marc Ravalomanana, président de République et Andry Rajoelina, maire de la capitale en époque. Les manifestations massives conduites par M. Rajoelina ont fini par la démission de M. Ravalomanana le 17 mars 2009. M. Rajoelina a pris le pouvoir le 21 mars 2009 tandis que son prédécesseur s'est exilé en Afrique du Sud depuis le 25 mars 2009.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois participera à un sommet de l'APEC
Nouvelles principales du 8 novembre
Réduit à la dernière extrémité, la clique du dalai lama incite à la « suicide par le feu »
La croissance stable de l'économie chinoise constitue un événement de portée mondiale
Qu'est ce que les études à l'étranger apportent à la Chine ?