Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 07.11.2011 08h00
La présidente libérienne sortante exhorte les électeurs à voter, sur fond de menace de boycott

La présidente libérienne sortante Ellen Johnson-Sirleaf a appelé ses compatriotes à venir participer en grand nombre au vote du second tour de la présidentielle, prévue pour le 8 novembre, et a critiqué le Congrès pour le changement démocratique (CCD) pour sa décision de boycotter le scrutin.

Dans un communiqué publié samedi, la présidente sortante Sirleaf a souligné que l'appel au boycott de Winston Tubman, dirigeant du CCD, revenait à demander aux Libériens de renoncer à leur droit de vote.

"Il a demandé au peuple de violer la Constitution, d'ignorer la loi fondamentale que nous, en tant que peuple, en tant que communauté, en tant que nation, avons promis de respecter", a-t-elle ajouté.

"S'ils commencent dès maintenant à violer la Constitution, où vont-ils s'arrêter? Si c'est ainsi qu'ils gèrent leur parti, demandez vous comment ils vont diriger notre pays. La Constitution nous gouverne, elle nous protège, elle est le garant de notre unité nationale," a déclaré la présidente libérienne.

Winston Tubman, chef du CCD, le principal parti d'opposition, a annoncé vendredi que son parti ne participerait pas au second tour de la présidentielle le 8 novembre.

Le CCD, arrivé en deuxième position lors du premier tour de l'élection le 11 octobre, exige le remplacement des membres de l'actuelle Commission électorale nationale et le recomptage des bulletins de vote du premier tour avant d'accepter toute participation au second tour.

Sous la pression du CCD, James Fromayan, président de la Commission électorale, a de fait démissionné de son poste.

Au même moment, la Mission des Nations unies au Libéria (MINUL) a déclaré suivre de près l'évolution de la situation relative au second tour de la présidentielle dans le pays.

Dans un communiqué publié samedi, elle a également exhorté le peuple libérien à s'abstenir de tout recours à la violence, en dépit de leurs désaccords politiques, et à s'efforcer de préserver la paix.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : des résultats positifs et équilibrés obtenus lors du 6e sommet du G20 (porte-parole)
Qu'est ce que les études à l'étranger apportent à la Chine ?
Il est inadmissible que l'aviation civile refuse l'accès aux handicapés sous le prétexte de l'aversion qu'ils inspirent aux autres passagers
Il faut faire tomber les barrières pour renforcer la confiance entre la Chine et le Japon