Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 06.11.2011 10h29
Côte d'Ivoire: Ouattara dénonce une justice peu rassurante et peu sécurisante

Le président ivoirien Alassane Ouattara a présenté vendredi à Yamoussoukro (centre, 230 km d'Abidjan) un tableau sombre de la justice ivoirienne, estimant qu'elle est "ni rassurante, ni sécurisante".

"Depuis une décennie, la justice ivoirienne est décriée par les justiciables notamment les opérateurs économiques. Elle n'est ni rassurante ni sécurisante", a déploré Alassane Ouattara à l'ouverture d'un "séminaire de rentrée" du ministère de la Justice.

Pour le président ivoirien "sans une justice dynamique, il ne peut y avoir de développement or le développement ne peut aller sans une justice crédible".

Il s'est engagé à donner à la justice ivoirienne des magistrats bien formés pour une justice crédible et efficace.

"Pour ce faire, nous envisageons dans le cadre du programme de priorité judiciaire, la construction d'une grande école de magistrature qui formera aux métiers de la justice", a-t-il révélé, instruisant le ministre de la Justice, Ahoussou Kouadio Jeannot, de proposer au gouvernement un plan de réalisation de ce projet.

Le président ivoirien a insisté sur sa vision de la justice au moment où de nombreux investisseurs affluent vers la Côte d'Ivoire en vue de participer à sa reconstruction et promet de doter le pays d'un appareil judiciaire efficace.

Alassane Ouattara a dénoncé la corruption présente dans tous les secteurs et entend prendre des sanctions.

Il prévoit, par ailleurs, un programme prioritaire sur cinq ans d'une carte judiciaire dotée d'une enveloppe de 225 milliards de francs CFA (plus de 480 millions USD) pour le développement de la justice.

Des tribunaux vont être construits pour "rapprocher la justice du justiciable" ainsi que des maisons d'arrêts et de correction aux normes internationales en vue de rendre supportables les conditions de détention, a-t-il annoncé.

Ouattara entend en outre revoir à la hausse le budget de la justice de 2% à 3% du budget de l'Etat, soit une augmentation de 50%.

Il a également annoncé l'amélioration des conditions de travail des acteurs de la justice.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Rencontre des présidents chinois et russe à Cannes
Nouvelles principales du 4 novembre
La route qui est devant nous est encore cahotique
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama