Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 04.11.2011 14h51
RDC : L'UDPS conditionne la signature du code de bonne conduite de la CENI à certains préalables

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) conditionne la signature du code de bonne conduite de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au respect de certains préalables notamment la libération de ses militants arrêtés ainsi que l'autorisation aux avions de la campagne d'Etienne Tshisekedi de survoler l'espace aérien congolais.

Le secrétaire national de l'UDPS chargé des relations avec les forces politiques et sociales, Serge Mayamba, qui l'a indiqué jeudi à la presse, a fait savoir que son parti émet des réserves pour signer ce document qui ne comporte pas des dispositifs contraignants.

L'UDPS avait donné mercredi dernier un ultimatum de 24 heures au gouvernement de la RDC pour permettre aux avions sud-africains de survoler l'espace aérien congolais. A ce propos, le ministre des Médias et de la communication, et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a indiqué que le gouvernement n'a jamais reçu une demande de l'UDPS, ajoutant que l'espace aérien congolais est ouvert à quiconque qui remplit les conditions.

Etienne Tshisekedi, l'un des candidats les plus farouches pour la présidentielle de novembre 2011, a loué trois avions en Afrique du sud où il séjourne depuis plus d'une semaine, pour sa campagne en RDC.

La campagne pour les élections présidentielle et législatives a démarré depuis le 28 octobre dernier sur toute l'étendue de la RDC.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un vice-Premier ministre chinois appelle à la facilitation de l'investissement et des échanges commerciaux
Nouvelles principales du 3 novembre
La route qui est devant nous est encore cahotique
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama