Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 04.11.2011 14h49
Les Cours constitutionnelles francophones en réunion au Niger

Une conférence des chefs d'institutions de l'Association des cours constitutionnelles ayant en partage l'usage du français (ACCPUF) s'est ouverte jeudi à Niamey en présence du président nigérien Issoufou Mahamadou.

La rencontre autour du thème "le statut du juge constitutionnel " est "un rendez-vous d'échanges dont les objectifs sont la mise en commun et le partage de la fonction du juge constitutionnel, notamment son image équidistante dans sa mission de protecteur", a indiqué le président du Conseil constitutionnel de transition du Niger, Salifou Fatoumata Bazèye.

La rencontre de deux jours sera pour les participants un cadre pour témoigner du rôle important dans la consolidation de la démocratie et de l'Etat de droit et l'exhorter à jouer ce rôle.

Selon le président de l'ACCPUF, le président de la Cour constitutionnelle du Benin, Robert Dossou, les participants à la conférence auront "à témoigner de ce que le peuple nigérien a toujours su revenir à l'ordre constitutionnel chaque fois qu'il est perturbé".

Ils auront surtout à exhorter tous les acteurs au respect de la Constitution et à la garantie du juge constitutionnel.

En procédant à l'ouverture de ces travaux, le président nigérien, Issoufou Mahamadou, a indiqué que la société humaine a confié au juge constitutionnel la délicate mission de régulation et de contrôle des différends et des conflits liés à la démocratie.

"Le juge constitutionnel est donc un rempart favorable à la démocratie et une barrière élevée contre la tyrannie", a-t-il relevé.

"La 6ème conférence de l'ACCPUF permettra à chaque participant de rentrer dans son pays avec une victoire, celle d'avoir défini pour nos Etats le statut du juge constitutionnel, un juge soucieux de dire le droit à l'intérieur des contingences politiques, un juge soucieux de contribuer à consolider dans son pays la Démocratie et l'Etat de droit", a espéré le chef de l'Etat nigérien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un vice-Premier ministre chinois appelle à la facilitation de l'investissement et des échanges commerciaux
Nouvelles principales du 3 novembre
La route qui est devant nous est encore cahotique
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama