Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 02.11.2011 08h22
L'aéroport de Tripoli rencontre des difficultés pour sa réouverture

L'aéroport de Tripoli rencontre toujours des difficultés malgré la fin de la zone d'exclusion aérienne de l'OTAN et des bombardements. L'aéroport aura besoin de temps avant d'être entièrement opérationnel après la guerre.

Ibrahim Valley, responsable

Administration libyenne de l'aviation civile

"Nous avons des difficultés pour réparer les équipements. Par exemple, notre système radar est hors-service, il nous faudra au moins une semaine avant de pouvoir réparer. De plus, nous avons un grand besoin de formation technique."

L'aéroport international de Tripoli est le plus important de Libye. Auparavant chaque année, entre 80 et 100 vols quotidiens décollaient et atterrissaient à l'aéroport et environ 500 mille passagers transitaient par celui-ci. Depuis le début de la guerre de transition, l'aéroport a été fermé pendant 7 mois, en raison du décret de zone d'exclusion aérienne de l'OTAN.

Malgré la fin de la zone d'exclusion aérienne lundi, l'aéroport est toujours désert avec seulement quelques passagers et compagnies aériennes en service.

Jusqu'à maintenant, seuls les pélerins de Hadji ont pris des vols quittant l'aéroport. Selon les prévisions du responsable de l'aviation civile, il faudra encore un mois avant un retour complet à la normale.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Lancement avec succès du vaisseau spatial Shenzhou-8
Nouvelles principales du 1er novembre
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama
Un hiver froid s'annonce t-il pour l'économie chinoise ?