Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 30.10.2011 10h31
Tunisie : troubles et violences suite à l'annulation de certaines listes

Des troubles et des actes de violence, déclenchés jeudi soir suite à la disqualification de certaines listes de la Pétition Populaire, ont ravagé vendredi la région de Sidi Bouzid, au centre de la Tunisie.

Les manifestants ont pris à l'assaut le siège du gouvernorat de Sidi Bouzid, malgré les efforts des forces de sécurité et de l'armée tunisiennes qui ont essayé de disperser la foule.

Selon la presse locale, le désordre règne à Sidi Bouzid où les protestataires ont incendié des pneus et dressé des barrages dans les rues et les artères de la ville.

D'autres manifestations ont été organisées dans les villes de Meknessi, Menzel Bouzayene, Regab, Bir el hafay et al Mazouna de la même région.

Les protestataires ont lancé des slogans appelant à imposer l'ordre, à faire face aux actes de destruction et de vandalisme, à réhabiliter la région et à mettre fin à la marginalisation de la région.

Outre les sièges de la municipalité et du tribunal de première instance à Sidi Bouzid, les locaux du Mouvement Ennahdha, détenteur de la majorité à l'Assemblée constituante, ont été également ciblés par des actes de destruction et de pillage.

Un centre de formation professionnelle a été attaqué et deux voitures incendiées, selon la même source locale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Conversation téléphonique entre le président chinois Hu Jintao et son homologue français Sarkozy
Nouvelles principales du 28 octobre
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama
Un hiver froid s'annonce t-il pour l'économie chinoise ?