Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 26.10.2011 08h14
Le président ougandais pleure la mort de Kadhafi

Le président ougandais Yoweri Museveni a pleuré la mort de l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi en le louant pour son esprit pan-africain, a rapporté mardi le journal officiel New Vision.

M. Museveni aurait déclaré aux législateurs du parti au pouvoir participant à une réunion du caucus du parti la semaine dernière que bien que Kadhafi ait commis des erreurs telles le meurtre de personnes à Tripoli, il a fait preuve de courage car il est mort dans le champ de bataille.

Selon le président du Caucus du Mouvement national de résistance (MNR) David Bahati, M. Museveni a noté que le dirigeant déchu avait commis une faute de ne pas investir suffisamment dans les équipements militaires de combat, qui a conduit à sa chute.

"Même s'il avait beaucoup d'argent, il n'avait pas investi dans des équipements tels que les missiles sol-air. Il aurait du les utiliser pour bombarder au moins certains avions de l'OTAN. Cela a contribué à sa chute", a indiqué M. Museveni cité par le journal officiel.

De son côté, M. Bahati a estimé que la mort de Kadhafi était un développement très malheureux pour le continent africain.

"Il était un homme courageux qui est mort dans la bataille. Mais il a procédé à de nombreux meurtres extrajudiciaires dans son pays. Ceci est dangereux et doit être évité", a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
ouais vous avez raison! sarko et obama croyent que c"est eux les maitres du monde! ma...
Ntre pere kadha es parti a coz du kenian noire obama e le cochon sarcoz il etait chez lui ...
Ns africains fils d"afrc ns regretn kadhafi certns presidents ont trahit kadha je sit...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 3 février
Nouvelles principales du 3 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?