Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 21.10.2011 08h36
Le leader du CNT demande l'extradition de la famille Kadhafi d'Algérie

Mahmoud Jibril, chef du comité exécutif du Conseil national de transition libyen(CNT), a réitéré jeudi son appel pour l'extradition de la famille de l'ancien leader Mouammar Kadhafi d'Algérie.

M. Jibril a lancé cet appel lors d'une conférence de presse dans la capitale libyenne Tripoli.

A cette même occasion, il a également confirmé que Kadhafi avait été tuée dans sa ville natale, Syrte.

Une partie de la famille de Kadhafi, dont sa femme, deux de ses fils et sa fille ont fui en Algérie à la fin du mois d'août, après la prise de Tripoli par les forces du Conseil de transition.

Les nouveaux dirigeants de la Libye ne cessent de demander le retour de la famille de Kadhafi d'Algérie. Mais la demande a été rejetée par les autorités algériennes, qui lui ont accordé l'asile à titre humanitaire.

Les Forces du CNT ont pris le complexe de Kadhafi, Bab al- Azizya, à Tripoli le 23 août, forçant le colonel et sa famille à fuir et se cacher.

Le 29 août, la femme de Kadhafi, Safia, sa fille, Aisha, ses fils, Hannibal et Mohammed, accompagnés de leurs enfants, ont franchi la frontière algérienne pour y trouver asile. Aisha Kadhafi a donné naissance dans une clinique dans une ville frontalière quelques heures après son passage.

Un autre fils de Kadhafi, Saadi, a fui au Niger, aux côtés de plusieurs généraux de l'ancien régime, notamment du chef de la brigade de sécurité de Kadhafi.

Les combattants du CNT ont par ailleurs affirmé que le sixième fils de Kadhafi, Khamis, est mort dans les combats dans le sud-est de Tripoli le 29 août, allégation par la suite confirmée par la chaîne de télévision syrienne pro-Kadhafi.

Les officiels du CNT ont confirmé également que le quatrième fils de Kadhafi, Mutassim, a été tué jeudi à Syrte, et que le deuxième fils du colonel et son héritier, Saif al-Islam, ainsi qu' un groupe de ses sympathisants, seraient encerclés dans la banlieue de Syrte.

Source: xinhua

Commentaire
Et ce n"est pas fini........
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wen Jiabao souligne l'importance du bien-être du peuple dans le contrôle macro-économique
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois
L'« époque de Kadhafi » est révolue en Libye
Dénigrer la Chine est une mauvaise façon de faire campagne