Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 21.10.2011 08h21
Sénégal: Un jeune responsable d'un parti d'opposition condamné à deux ans de prison

Un jeune militant du Parti socialiste (PS, opposition), Malick Noël Seck, a été condamné jeudi à deux ans de prison par le tribunal départemental de Dakar pour « outrage à magistrat et menaces de mort » contre les juges du Conseil constitutionnel.

M. Seck, responsable d'un mouvement affilié au PS, avait adressé une lettre au président du Conseil constitutionnel l' invitant à invalider la candidature du président Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle prévue en février 2012.

Ses avocats ont annoncé qu'ils vont interjeter appel.

La vie politique sénégalaises est dominée depuis plusieurs mois par une polémique sur la candidature du président sortant Abdoulaye Wade, 85 ans, à la présidentielle de février 2012, après avoir été élu en mars 2000 et réélu en février 2007.

Sa candidature est contestée par l'opposition et la société civile, qui invoquent un troisième mandat anticonstitutionnel.

Ses partisans considèrent pour leur part qu'il s'agit d'un second mandat, parce que la constitution a été remaniée en 2001 pour limiter à deux les mandats après l'élection de Wade en 2000.

Source: xinhua

Commentaire
voter pliser un jeunn risponsabel
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Arrivée de deux pandas géants en Grande-Bretagne
Il nous faut observer avec sang-froid l'escalade du tapage anti-chinois déclenché par Washington
La Chine se tourne aussi maintenant vers la fabrication de vin à Bordeaux...
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre