Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.10.2011 11h13
Le Parlement nigérien adoptent plusieurs lois de ratification des accords de prêt, de don et de crédit

Les parlementaires nigériens, en session budgétaire, ont adopté lundi plusieurs projets de loi autorisant la ratification de plusieurs accords de prêt, de don et de crédit signés entre la République du Niger et plusieurs organismes de développement.

Il s'agit principalement des accords signés avec le FIDA, l'IDA, l'OFID et la BID, qui concernent le financement de plusieurs projets dans les secteurs social, rural, des routes, de la santé, de la croissance et de la lutte contre la pauvreté.

Ces différents accords ont été ratifiés par le gouvernement pendant l'intersession, conformément à la loi d'habilitation accordée à lui, par l'Assemblée nationale le 23 juin dernier.

A l'issue du vote unanime des parlementaires pour l'ensemble des projets de loi, le Commissaire du gouvernement, le ministre chargé de Relations avec les Institutions, Elhadj Laouali Chaïbou, s'est réjoui du fait que l'Assemblée nationale vient de permettre "un financement de plus de 150 milliards de francs CFA en faveur des principaux secteurs névralgiques de l'économie nigérienne".

"Ce vote massif et unanime, a-t-il dit, permettra au gouvernement de mettre en œuvre son programme tel que expliqué dans la Déclaration de Politique Générale du Premier ministre".

Elhadj Laouali Chaïbou a remercié les parlementaires qui ont, selon lui, "loué le sens d'anticipation et de prévision du Gouvernement en lui octroyant les supports juridiques nécessaires".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelles principales du 17 octobre
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les Etats-Unis doivent faire preuve de clairvoyance et de lucidité quant au but réel de leur « retour en Asie »
Les Etats-Unis doivent faire preuve de clairvoyance et de lucidité quant au but réel de leur « retour en Asie »
La dure réalité de « taobao boutiques blessées » : nécessité de la souffrance de la transition brutale
Sanctionner la Chine n'apportera rien de bon à l'emploi aux Etats-Unis