Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 16.10.2011 10h08
La France demande au Malawi d'arrêter le président soudanais

La France a demandé vendredi au Malawi d'arrêter le président soudanais Omar al-Béchir, qui est invité dans le pays pour le sommet du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA).

"Alors que le président soudanais Omar al-Béchir est arrivé aujourd'hui au Malawi, la France rappelle que tous les Etats parties au Statut de Rome, dont le Malawi, ont l'obligation de coopérer avec la Cour pénale internationale (CPI), afin que les auteurs présumés des crimes les plus graves puissent être jugés", a indiqué le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Bernard Velero, sous entendant que le Malawi doit arrêter M. Béchir sur son territoire.

"Nous regrettons l'invitation adressée par le Malawi au président Béchir pour le sommet du et appelons ce pays à respecter ses engagements à l'égard de la CPI", a poursuivi le porte-parole.

M. al-Béchir est actuellement visé par deux mandats d'arrêt de la CPI, pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide. Pourtant, plusieurs organisations régionales telles que la Ligue arabe, l'Union africaine, L'Organisation de la conference islamique ont exprimé leur désaccord vis-à-vis de ces décisions.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est confiante dans la capacité de l'Europe à lutter contre les crises
Sanctionner la Chine n'apportera rien de bon à l'emploi aux Etats-Unis
Vive l'Amérique !
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine