Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 10.10.2011 13h06
Côte d'Ivoire : le gouvernement plaide pour la relance de la production fruitière

Le ministre ivoirien de l'Agriculture Sangafowa Coulibaly a plaidé dimanche pour la relance de la production fruitière dans le pays.

Le ministre qui bouclait une visite de terrain dans les localités d'Agboville et d'Adzopé (sud) a regretté que la filière fruitière soit confrontée à des difficultés après avoir les beaux jours de la Côte d'Ivoire "à un moment donné".

M. Coulibaly a fait rappelé la mise sur pied d'un programme d''urgence d'appui à l'agriculture par le gouvernement ivoirien, le programme national d'investissement agricole (PNIA) qui vise à relancer et à dynamiser le secteur.

"L'agriculture doit être perçue comme un métier qui distribue les richesses", a estimé le ministre qui a formulé l'espoir de voir les produits ivoiriens transformés à plus de 50 % dans le pays, en vue de lutter contre la pauvreté.

Lors de la visite, des semences, des kits agricoles et des intrants ont été remis aux acteurs de la filière en vue d'une amélioration des productions.

Pour Sangafowa Coulibaly, il importe d'asseoir une véritable stratégie de développement qui permettra aux opérateurs de la filière de renouer avec la compétitivité.

La Côte d'Ivoire figure parmi les importants fournisseurs de fruits dont la banane, l'ananas et la mangue, sur le marché international.

Le pays occupe le rang de premier producteur de banane en Afrique. Depuis 2005, les exportations de banane sont passées de 230 000 t, contre 130 000 t en 1995.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine exhorte à une amélioration du système de distribution des produits agricoles
La loi américaine sur la devise chinoise fait plus de mal que de bien : médias américains
La Chine a naturellement ses nobles ambitions
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation