Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.10.2011 17h06
Cameroun : environ 7,5 millions d'électeurs aux urnes ce dimanche pour élire leur futur président

Plus de 7,5 millions d'électeurs camerounais sont attendus aux urnes ce dimanche pour élire leur futur président de la République pour les 7 prochaines années parmi 23 candidats dont le chef de l'Etat sortant Paul Biya, au pouvoir depuis 1982, et son principal adversaire Ni John Fru Ndi du Social Democratic Front (SDF).

C'est le quatrième scrutin présidentiel que le Cameroun organise depuis le retour au pluralisme politique en 1990, après ceux de 1992, 1997 et 2004 successivement remportés par le président Biya qui, à ses 78 ans d' âge, sollicite une nouvelle fois les suffrages de ses compatriotes pour pouvoir réaliser son nouveau programme politique des "grandes réalisations" après les "grandes ambitions" en 2004.

Parmi ses adversaires, seul Fru Ndi a pu effectuer "pour la 17ème fois depuis 22 ans", dit-il, une véritable tournée des 10 régions du pays en deux semaines de campagne, appelant les Camerounais à "voter pour le changement". Une des deux femmes en lice, Walla Edith Kahbang alias Kah Walla du Cameroon People' s Party (CPP) s' est quelque peu rapprochée de cette dynamique.

L'autre femme, Esther Dang, ex-directeur général de la Société nationale d' investissement (SNI),

s'est contentée d' une campagne qu' elle a elle-même qualifié de " scientifique", sans aller au contact direct des électeurs.

Ouverte le 24 septembre, la campagne électorale s' est achevée samedi à minuit, heure locale (23h GMT). Avant Kribi (Sud) samedi où il a procédé à la pose de la première pierre du port en eau profonde de Kribi, un projet réalisé avec l' appui financier d' Exim-Bank de Chine, Paul Biya a tenu deux meetings mardi à Maroua (Extrême-Nord) et jeudi à Douala, la métropole économique.

Pour ce rendez-vous électoral de ce dimanche, 24 591 bureaux de vote seront ouverts sur l' ensemble du territoire camerounais, selon Elections Cameroon (ELECAM), organisme électoral chargé pour la première fois de l' organisation d' une élection au Cameroun depuis sa mise en place en 2009, soit trois ans après sa création par une loi votée par l' Assemblée nationale (Parlement) en décembre 2006.

Selon les informations diffusées par l' office de radio et de télévision public, la Cameroon Radio and Television (CRTV), jusqu' à vendredi environ 5,5 millions de cartes d' électeur ont pu être distribuées par ELECAM depuis le lancement de cette opération le 26 septembre.

Pour la première fois, suite à une autre loi adoptée en juillet, 25.578 électeurs inscrits sur près de millions de ressortissants camerounais à l'étranger voteront dans 79 bureaux de vote installés dans une quarantaine de représentations diplomatiques et postes consulaires retenus dans 33 pays parmi ceux avec lesquels le Cameroun entretient des relations diplomatiques.

Sur la base de récentes modifications de la Constitution camerounaise, aucune tendance provisoire du scrutin ne sera communiquée et les résultats définitifs qui seront rendus publics par la Cour suprême de justice agissant en lieu et place du Conseil constitutionnel non encore mis en place ne seront pas connus à l' immédiat.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine exhorte à une amélioration du système de distribution des produits agricoles
La loi américaine sur la devise chinoise fait plus de mal que de bien : médias américains
La Chine a naturellement ses nobles ambitions
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation