Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.10.2011 11h32
Le Ghana et le Nigeria enverront 540 policiers au Liberia lors des élections générales

Le Ghana et le Nigeria vont envoyer respectivement 300 et 240 policiers au Liberia lorsque ce dernier organise des élections générales mardi prochain, conformément à un accord conclu vendredi.

Les policiers devront séjourner au Liberia pour cinq semaines pour le cas où un deuxième tour devrait être tenu le 8 novembre.

L'accord a été conclu lors d'une rencontre de l'inspecteur général de la police ghanéenne Paul Tawiah Quaye et son homologue nigérian Hafiz Abubakar Ringin avec le vice-président ghanéen John Dramani Mahama.

Selon M. Guaye, le Ghana et le Nigera ont décidé de déployer des policiers au Liberia, bien que la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) ait différé l'octroi de fonds pour cette opération.

Il a fait savoir que la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf avait exprimé son inquiétude face à des facteurs d'insécurité lors du processus électoral.

Mahama a déclaré que le Ghana et le Nigeria ont la responsabilité d'assurer la paix dans la sous-région.

Pour sa part, Ringin a réaffirmé la détermination de la Cedeao à aider le Liberia à organiser des élections libres et justes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine commence la livraison d'une aide alimentaire importante au Kenya
La loi américaine sur la devise chinoise fait plus de mal que de bien : médias américains
La Chine a naturellement ses nobles ambitions
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation