Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.09.2011 10h44
Affrontement violents entre police et négro-mauritaniens à Kaédi

Des affrontements violents ont opposé samedi des jeunes négro-mauritaniens du mouvement " Touche pas à ma nationalité" et les forces de l'ordre dans la ville fluviale de Kaédi, à plus de 350 km au sud de Nouakchott, a- t-on appris de source sécuritaire.

Au moins 17 manifestants ont été interpellés et plusieurs autres ont blessés, alors que les policiers intervenaient pour disperser les jeunes négro-mauritaniens qui protestaient contre une opération de recensement en cours en Mauritanie.

Ces jeunes en colère ont pris d'assaut le palais de justice et le centre de recensement de la ville de Kaédi, qu'ils ont incendié et mis à sac.

Deux policiers ont été blessés au cours des escarmouches avec les manifestants qui avaient jeté des pierres contre la police.

Le mouvement "Touche pas à ma nationalité" est initié par des jeunes négro-mauritaniens, qui protestent depuis des semaines, contre l'opération d'enrôlement des populations en cours, estimant que ce processus est conduit de façon discriminatoire à l'encontre des négro-mauritaniens "que l'on veut déchoir de leur nationalité".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wen Jiabao encourage les jeunes chinois et indiens à contribuer aux liens bilatéraux
Le 6e forum international des médias en langue chinoise tenu à Chongqing
Les pressions sur la devise chinoise se fondent sur une erreur (COMMENTAIRE)
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?