Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.09.2011 12h25
Présidentielle camerounaise : Paul Biya veut une "large victoire"

Le président camerounais Paul Biya, candidat à sa propre succession à la présidentielle fixée au 9 octobre, a appelé ses partisans vendredi à Yaoundé à la clôture des travaux du troisième congres ordinaire de son parti, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), à se mobiliser pour une large victoire à ce scrutin.

« Ensemble, nous allons encore faire de grandes choses », a-t- il lancé dans son allocution au terme de ces assises ouvertes jeudi, après avoir recommandé à ses militants de « convaincre l'électorat pour gagner la prochaine élection présidentielle et surtout convaincre pour la gagner largement ».

La veille déjà dans un discours-programme, le chef de l'Etat sortant a décliné un « projet d'émergence » pour la société camerounaise prévoyant qu'« à partir de janvier 2012, le Cameroun sera un immense chantier » et annonçant en outre l'intensification de la lutte contre la corruption sans discrimination de rang social ou d'appartenance politique.

« Nos 'Grandes Ambitions' (vision politique ayant servi de toile de fond à sa campagne électorale en 2004) vont devenir de grandes réalisations », a-t-il martelé dans ses deux interventions.

Depuis sa création en mars 1985, trois ans après son accession à la magistrature suprême en novembre 1982 suite à la démission du premier président du Cameroun indépendant Ahmadou Ahidjo, c'est la troisième fois que son parti se réunit en congres ordinaire, le dernier ayant eu lieu en 1996.

Sans surprise, il a été reconduit presque par plébiscite dans ses fonctions de président national de cette formation dominante qu'il a exhorté à oevrer pour demeurer forte dans un Etat fort et moderne dans un monde en mutation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le vice-président chinois exige un meilleur traitement des cadres retraités
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?
Les prix à Beijing sont-il plus élevés qu'à New York ?
Il faut réduire le fossé des richesses