Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 14.09.2011 08h43
UEMOA : Ouverture d'un atelier sur la corruption et les acquis de la réforme des marchés publics à Lomé

Un atelier de sensibilisation contre la corruption et de vulgarisation des acquis de la réforme des marchés publics dans les pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a réuni du 13 au 16 septembre à Lomé, des acteurs publics et privés, des journalistes et délégués de la société civile ainsi que des parlementaires, a constaté mardi, l'Agence Xinhua sur place.

La réforme des marchés publics de l'UEMOA comporte deux directives adoptées par le Conseil des ministres en 2005, qui concernent respectivement les procédures de passation, d'exécution et de règlement, et le contrôle et la régulation des marchés publics ainsi que les délégations de service public.

Cette réforme vise la modernisation et l'harmonisation des systèmes de passation des marchés publics des Etats membres de l'Union à travers la mise en oeuvre effective de la réglementation communautaire des marchés publics (RCMP) en vue d'une gestion transparente et efficace des finances publiques.

Elle aboutira incessamment à la transposition dans les systèmes juridiques nationaux des huit Etats membres des deux directives et les délégations de service public pour une harmonisation de leurs codes nationaux et à l'élaboration et au début d'exécution du mécanisme de recours non juridictionnel des soumissionnaires.

La cellule de gestion et l'Observatoire régional des marchés publics (ORMP) sont fonctionnels et le site web régional des marchés publics est dans sa phase finale de réalisation.

La réforme a également permis l'élaboration des dossiers standards régionaux d'acquisition pour la passation des marchés de biens, de travaux, la présélection des entreprises de travaux, l'utilisation des services de consultants, les rapports d'évaluation des offres de biens et des travaux ainsi que les dispositions de consultants.

Elle a aussi renforcé les capacités institutionnelles et humaines et permis l'acquisition d'équipements informatiques et mobiliers et la formation d'environ 4.025 personnes sur un objectif de 12.600.

Cette rencontre est organisée par la Commission de l'UEMOA à travers sa Cellule de gestion des Marchés Publics (CGMP), en collaboration avec l'Autorité togolaise de régulation des marchés publics (ARMP) et Synergie, l'Agence de communication chargée de la campagne médiatique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine reconnaît le CNT libyen comme l'autorité au pouvoir et le représentant du peuple libyen
La crise latente s'aggrave dans l'Union Européenne
Comment les Etats-Unis commémoreront-ils les attentats du 11 septembre ?
Il faut combattre les causes du terrorisme