Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 24.08.2011 08h13
Le chef de la diplomatie turque se rend à Benghazi pour préparer la prochaine réunion du Groupe de contact sur la Libye

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu s'est rendu mardi à Benghazi, base de la rébellion libyenne, afin de faire des préparatifs pour la prochaine réunion du Groupe de contact sur la Libye.

Le Groupe de contact se réunira jeudi à Istanbul, a annoncé M. Davutoglu lors d'une conférence de presse tenue à l'issue de son entretien avec Mustafa abdul Jalil, président du Conseil national de transition (CNT) de la Libye.

La réunion permettra d'aborder les besoins des Libyens et des mesures concrètes, a ajouté le ministre turc.

L'OTAN poursuivra sa campagne militaire en Libye jusqu'à ce que la sécurité soit complètement rétablie dans le pays, a indiqué M. Davutoglu, en appelant la communauté internationale à dégeler les avoirs libyens dans un effort de venir en assistance le peuple libyen.

"Une Libye démocratique et libre devraient être établie et l'unité du pays doit être protégée", a-t-il déclaré, ajoutant que la Turquie continuera à soutenir la reconnaissance internationale pour le CNT.

La Turquie a octroyé à la Libye des fonds de 100 millions de dollars et des prêts d'un montant de 200 millions de dollars, a rappelé le ministre.

M. Davutoglu a déclaré avoir eu lundi une série de conversations téléphoniques avec ses homologues américain, français, émirati, qatariote, canadien, allemand, italien, norvégien, suédois, danois et britannique pour discuter de récents développements de la situation en Libye.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao appelle à former des cadres compétents
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains