Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 22.08.2011 10h38
Les rebelles libyens contrôlent Tripoli, les forces de Kadhafi en déroute

Les forces rebelles libyennes ont pris en main le contrôle de Tripoli, à l'exception de Bab Al-Aziziyah, battant à plate couture les forces du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a déclaré un haut responsable du Conseil national de Transition (CNT), Abdoullah Almayhop.

Ce dernier a annoncé que le fils cadet de Kadhafi, Mohammed, s'est rendu aux rebelles.

Mustafa Abdul Jalil, le chef du CNT, a indiqué dans une interview télévisée, dans la nuit de dimanche à lundi, que Saif al-Ismaz, le deuxième fils de Kadhafi, avait été arrêté et mis en garde à vue dans un lieu sûr.

M. Jalil a égamement affirmé que les gardes de Kadhafi à Tripoli étaient déjà passés dans le camp des troupes de l'opposition.

De son côté, le colonel Kadhafi a déclaré dimanche, sur les ondes de la radio, que toutes les tribus et toutes les populations allaient marcher sur Tripoli pour "purifier" la ville, selon la télévision publique.

"L'occident ne pourra vous protéger", a-t-il lancé, ajoutant: "Tripoli sera détruite".

Il a appelé tous les imams des mosquées à guider les populations pour protéger la capitale.

Le porte-parole du gouvernement de Mouammar Kadhafi, Moussa Ibrahim, a précisé dimanche que 1 300 personnes avaient été tuées dans les combats à Tripoli depuis l'après-midi de dimanche.

Il a ajouté lors d'une conférence de presse à Tripoli que 5 000 personnes avaient été blessées dans les accrochages et que l'Otan était tenue responsable de ces effusions de sang.

Le porte-parole a en outre déclaré que la Libye avait besoin de Kadhafi et que le peuple était encouragé à se battre pour lui.

Le convoi de l'opposition est entré dans la banlieue ouest de Tripoli tôt dimanche soir, sans avoir rencontré le moindre signe de résistance, a rapporté la chaîne de télévision Al-Jazira.

Les habitants de la ville de Tripoli ont commencé à descendre nombreux dans les rues pour accueillir les troupes de l'opposition, en dépit de l'appel de Kadhafi à prendre les armes pour défendre son régime.

Plusieurs milliers de personnes ont inondé les rues de Benghazi, fief de l'opposition, s'apprêtant à célébrer la chute du régime de Kadhafi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les Etats-Unis s'engagent à établir des relations étroites, permanentes et amicales avec la Chine (Joseph Biden)
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale