Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 11.08.2011 10h27
Expulsion de deux diplomates libyens du Danemark

Deux diplomates libyens en fonction au Danemark seraient renvoyés chez eux en Libye au cours des cinq prochains jours, a indiqué la ministre danoise des Affaires étrangères, Lene Espersen.

"Les deux diplomates restants sont déclarés persona non grata, " a déclaré Mme Espersen au journal Politiken Danemark publié mercredi.

Les deux diplomates sont le vice-consul Saleh Omar Abou Rwesha et l'attaché des affaires économiques Khaled Mansour Salem El-Asfar.

Ils ont été informés lors d'une réunion de la division du protocole du ministère danois des Affaires étrangères lundi soir, a déclaré Mme Espersen.

L'espoir initial du gouvernement danois était que les deux diplomates concernés fassent allégeance au Conseil national de transition (CNT), organe de l'opposition libyenne reconnu désormais par le Danemark comme l'autorité légitime en Libye, au lieu du gouvernement dirigé par Mouammar Kadhafi.

Le 27 mai, le Danemark a expulsé le consul général de la Libye Muner Eldawani qui avait ouvertement déclaré sa loyauté à Kadhafi.

Mais les deux autres diplomates avaient initialement été autorisés à rester, et n'ont pas fait de déclaration publique sur l'endroit où se situe leur allégeance.

"Ils ont décidé de rester en tant que diplomates choisis par Kadhafi. Par conséquent, nous avons décidé de déclarer qu'ils doivent quitter le pays", a expliqué Mme Espersen.

Elle a dit que les ordres n'étaient pas une surprise pour les deux diplomates, puisqu'ils ont maintenant cinq jours pour plier bagage et partir.

La Libye a été entraînée dans une situation de guerre civile depuis février, qui a vu les forces de Kadhafi basées à Tripoli, la capitale située dans l'ouest du pays, affronter une large coalition de forces rebelles qui ont leur fief à Benghazi (est), la deuxième ville du pays.

Depuis mars, un mandat de l'ONU a autorisé une coalition dirigée par l'OTAN, y compris des avions militaires en provenance du Danemark, d'imposer une zone d'exclusion aérienne dans le pays africain assiégé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle à des actions responsables afin de maintenir la confiance des investisseurs
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)