Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 29.07.2011 10h03
Le chef militaire des rebelles libyens a été assassiné
Abdel Fattah Younes

Abdel Fattah Younès, chef des opérations militaires de l'insurrection libyenne contre Mouammar Kadhafi, a été tué jeudi par des hommes armés après avoir été convoqué pour un interrogatoire à Benghazi, a annoncé Moustafa Abdeljalil, président du Comité national de transition (CNT).

"Avec grande tristesse et douleur, nous annonçons la mort du général Abdel Fatah Younès, chef d'Etat-major des forces de l'armée nationale (de la rébellion,) et de ses compagnons, le colonel Mohamed Khamis et le commandant Nasser Madhour", a déclaré M. Abdeljalil lors d'une conférence de presse à Benghazi.

Le chef du groupe qui l'a assassiné a été arrêté. Mais les trois corps n'avaient pas encore été retrouvés après avoir été emportés par leurs tueurs.

Abdel Fatah Younès était présenté, avant son ralliement à la rébellion, comme le numéro deux du régime du colonel Kadhafi, occupant notamment les fonctions de ministre de l'Intérieur. Il avait participé au coup d'Etat qui avait porté le colonel Kadhafi au pouvoir en 1969.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Selon les dernières informations provenant de Libye, la population de Benghazi serait en r...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) francophone
Chine/Collision de trains : Wen Jiabao promet de founir au public des réponses rapides et précises
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)
Pourquoi l'accident meurtrier du train à grande vitesse chinois s'est produit ?
Quotidien du Peuple : les forces sociales essentielles aux opérations de secours suite à l'accident ferroviaire meurtrier en Chine