Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 19.07.2011 13h49
Le Premier ministre tunisien appelle les Tunisiens à défendre les acquis de la Tunisie et les objectifs de la Révolution

M. Béji Caïd Essebsi, Premier ministre du gouvernement de transition tunisien a appelé lundi tous les Tunisiens à défendre les acquis de la Tunisie et les objectifs de la Révolution et à faire face à tous ceux qui tentent de porter atteinte à la sécurité du pays.

Dans une allocution au peuple tunisien retransmis lundi après- midi sur les chaînes de TV et les radios tunisiennes, le Premier ministre a affirmé que le gouvernement de transition poursuivra sa mission jusqu'au 23 octobre prochain, date de l'élection de l'Assemblée nationale constituante.

Le Premier ministre a tenu à y rappeler que son gouvernement n'est qu'un gouvernement de transition et que ce qui importait le plus, aujourd'hui, c'était la préparation des élections du 23 octobre prochain, un des principaux objectifs de la révolution tunisienne.

M. Caïd Essebsi a souligné aussi que les incidents qui se passent actuellement dans le pays, notamment à Menzel Bourguiba et Sidi Bouzid, ont tout l'air d'avoir été prémédité, et ce, dans le but de reporter encore une fois les élections de l'Assemblée constituante en créant une sorte de chaos national.

"Il y a des troubles pour empêcher la tenue des élections. Ces élections, elles auront lieu bon gré mal gré le 23 octobre comme prévu", a déclaré le Premier ministre.

"Tout parti doit se soucier de la stabilité et de l'intérêt général. Nous voulons voir tous les partis politiques condamner ces événements", a-t-il ajouté, en en appelant également à "la responsabilité civile de tous les citoyens".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Tibet lance sa première autoroute
Chine : fin de la construction de la première entreprise de traitement des eaux usées à Lhassa
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux