Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.07.2011 10h43
Tunisie: Les exportations de produits alimentaires vers le marché libyen quadruplent

Les exportations tunisiennes de produits alimentaires vers la Libye, théâtre depuis le 17 février 2011, d'un conflit armé entre le régime Kadhafi et les insurgés, ont quadruplé, passant de 53,1 millions de dinars (MDT, environ 1 dollar=1,4 DT) au cours des quatre premiers mois de cette année, à 192,2 MDT au cours du premier semestre de 2011.

Ce sont les secteurs de l'agriculture et celui des industries agroalimentaires (IA) qui accaparent la part de lion de ces exportations avec un pourcentage de 85% en juin contre 74% au mois de mai.

Selon les observateurs, les flux de réfugiés libyens vers les territoires tunisiens ont crée une dynamique de commerce sur les frontières entre les deux pays. Ainsi, une hausse de la demande sur les produits agricoles et alimentaires a été enregistrée, faisant de la Libye, la première destination des produits tunisiens avec une part d'environ 24% du total des exportations tunisiennes jusqu'à fin juin.

Les données obtenues auprès de l'Observateur du Commerce extérieur (ministère du Commerce et du Tourisme), montrent que cette hausse est due essentiellement à l'augmentation des ventes des huiles végétales, estimées à une valeur de 61,1 MD (fin juin 2011), contre 12,5 MD au cours des 4 premiers mois de cette année.

Il s'agit également d'une hausse des exportations des céréales, lesquelles ont évolué de 4,8 MDT à 20,1 MDT. De même, la valeur des exportations de farine ont augmenté de 100 000 dinars à 9 millions de dinars et celles du lait ont plus que doublé, passant de 3,1 millions de dinars à 6,6 MDT.

Bien que ces résultats soient positifs pour le commerce extérieur de la Tunisie, ils commencent à susciter, chez les consommateurs, certaines craintes de perturber l'approvisionnement du marché local en produits alimentaires, d'autant plus que les Tunisiens s'apprêtent à accueillir le mois de Ramadan, période pendant laquelle la consommation sera révisée à la hausse, voire plus de 30% par rapport aux mois ordinaires.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : fin de la construction de la première entreprise de traitement des eaux usées à Lhassa
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives