Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 14.07.2011 11h19
L'Allemagne et l'Angola devraient renforcer leur coopération : Merkel

La chancelière allemande Angela Merkel, en visite à Luanda, a souligné mercredi que la coopération bilatérale entre l'Allemagne et l'Angola devrait être renforcée pour remédier à la baisse du volume des échanges entre les deux pays.

S'exprimant lors d'un forum économique entre les dirigeants d' affaires allemands et angolais, Mme Merkel a déclaré que le volume des échanges entre les deux pays avait chuté d'environ 40 % à 500 millions de dollars en 2010, probablement du fait de la crise économique et financière internationale, mais était remonté d'environ 22 % au cours des six premiers mois de 2011.

La chancelière a appelé les participants de ce forum à faire de leur mieux pour promouvoir la coopération entre les deux pays, tout en promettant un soutien de l'Allemagne dans les domaines des énergies renouvelables, de la fibre optique, du haut-débit, de l'industrie de transformation et de l'agriculture.

Mme Merkel a déclaré que son pays disposait de « bonnes infrastructures et d'entreprises qui pourraient aider l'Angola dans de nombreux secteurs ».

Le vice-président angolais Fernando da Piedade Dias dos Santos a également assisté à ce forum, et souligné la nécessité de renforcer les discussions entre l'Angola et l'Allemagne pour promouvoir une compréhension commune des réalités respectives des deux pays.

Mercredi également, l'Angola et l'Allemagne ont annoncé la création d'un partenariat politique étendu entre les deux pays suite à des entretiens entre Mme Merkel et le président angolais José Eduardo dos Santos.

Les deux pays ont décidé de former une commission bilatérale pour mettre en oeuvre ce partenariat afin de renforcer les relations bilatérales, couvrant la coopération sur les plans économique, social, scientifique, éducatif, culturel et diplomatique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
Maintenir la stabilité des prix à la consommation représente une des premières priorités, PM
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives
Pour le train à grande vitesse chinois, la vitesse est-elle tout ?
Les Etats-Unis « ne prendront pas parti » en Mer de Chine Méridionale