Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 14.07.2011 11h00
Le Conseil de Sécurité de l'ONU recommande l'admission du Sud-Soudan à l'ONU
Le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle

Le Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) a recommandé mercredi à l'unanimité d'admettre le Sud-Soudan, qui avait proclamé son indépendance le 9 juillet,en tant que 193e Etat membre de l'ONU.

La recommandation a été faite dans une résolution adoptée par les 15 membres du Conseil de sécurité à main levée. La résolution sera soumise jeudi à l'Assemblée générale de l'ONU de 192 Etats membres approbation.

Si la demande d'adhésion du Sud-Soudan est approuvée par l'Assemblée générale, le pays deviendra le 193e Etat membre de l'ONU. Leur statut en tant que Etat membre de l'ONU prendra effet à la date de l'approbation de la résolution par l'Assemblée générale.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle, dont le pays assume la présidence du Conseil de Sécurité pour le mois de juillet, a félicité le Sud-Soudan au nom du Conseil "à cette occasion historique".

Dans un communiqué lu par M. Westerwelle, le Conseil a annoncé qu'il avait noté "avec une grande satisfaction l'engagement solennel de la République du Sud-Soudan à respecter les objectifs et les principes de la charte des Nations Unies et à remplir toutes les obligations qui en dérivent".

"Nous nous attendons à ce que la République du Sud-Soudan nous rejoigne en tant que membre des Nations Unies et travaille étroitement avec ses représentants", ajoute le communiqué.

La République du Sud-Soudan avait proclamé son indépendance le samedi 9 juillet à Juba, capitale sud-soudanaise. Son indépendance est intervenue à l'issue du référendum organisée en janvier 2011 dans le cadre de l'Accord de paix global (APG) de 2005 qui a mis fin à la guerre civile entre le nord et le sud du pays depuis plusieurs décennies.

[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
Maintenir la stabilité des prix à la consommation représente une des premières priorités, PM
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives
Pour le train à grande vitesse chinois, la vitesse est-elle tout ?
Les Etats-Unis « ne prendront pas parti » en Mer de Chine Méridionale