Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 01.07.2011 08h21
La stabilité politique sur une tendance à la reprise en Afrique malgré la crise libyenne (INTERVIEW

Après des décennies de guerres civiles, qui ont fait des millions de morts et des millions de sans-abri, et qui ont ralenti le développement économique du continent, la stabilité politique est maintenant sur une tendance à la reprise en Afrique, a indiqué mercredi à Malabo un haut responsable de la Commission de l'Union africaine (UA).

Dans une interview accordée à Xinhua en marge du 17e sommet de l'UA à Malabo, en Guinée équatoriale, Ramtane Lamamra, le commissaire de l'UA pour la paix et la sécurité, a affirmé qu'outre la crise en Libye, la plupart des pays africains étaient en train de revenir au constitutionnalisme.

Il a précisé qu'au cours de ces dernières années, les guerres civiles étaient sur une tendance à la baisse dans la plupart des pays africains.

Un grand nombre de crises survenues en Afrique sont déclenchées par le changement inconstitutionnel de gouvernements à travers des coups d'Etat militaires ou des violences électorales.

Selon M. Lamamra, les crises sont sur une tendance à la baisse et les pays qui les ont vécues récemment, tels que le Tchad et la Guinée-Bissau, sont également de retour au constitutionnalisme.

"Seul Madagascar se trouve encore dans une crise de ce genre, mais il y a des efforts pour résoudre ce problème", a-t-il ajouté.

La fin de la crise post-électorale en Côte d'Ivoire est également l'un des indicateurs positifs de la stabilisation de l'Afrique.

Toutefois, il existe encore des défis à relever dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, y compris le démarrage d'un processus de réconciliation après un tel conflit brutal qui a fait de nombreux morts et sans-abri.

Le Burundi, la République centrafricaine et les Comores se figurent également parmi les pays qui sont en cours de reconstruction et de transformation démocratique après les conflits, selon M. Lamamra.

La République démocratique du Congo, qui a souffert des décennies de guerre civile, organisera des élections cette année, a noté M. Lamamra, tout en soulignant que ces élections devraient être pacifiques.

Quant à la Somalie, considérée comme étant le terreau du terrorisme surtout en Afrique orientale -- la mémoire reste toujours fraîche sur le double attentat meurtrier du 11 juillet 2010 en Ouganda ayant coûté la vie à 80 personnes -- les progrès n'y sont pas négligeables.

Le mouvement Al-Shebab, un groupe somalien lié à al-Qaïda, ne cesse de se reculer à Mogadiscio face à l'avancée du gouvernement de transition somalien (TFG) et la force de paix de l'Union africaine (Amisom), bien que cette progression ne soit pas aussi vite que prévu, a fait remarquer M. Lamamra.

Selon le TFG, il contrôle actuellement plus de 60% de la capitale.

Outre les progrès obtenus sur le plan de la sécurité, le processus politique du pays a lui connu des évolutions, a noté M. Lamamra.

L'Accord de Kampala, signé récemment par le président somalien Sharif Cheikh Ahmed et le président du Parlement, Sharif Hassan Sheikh Aden, devrait contribuer à faire avancer le processus politique dans le pays, a-t-il souhaité.

Conformément à cet accord, la durée du TFG est prolongée de douze mois, et pendant cette période sera élaborée la Constitution, gage de l'unité et de l'intégrité territoriale du pays.

Pour ce qui concerne les conflits sur le continent, la Libye en est la tête d'affiche.

Alors que les protestations dans d'autres pays comme l'Egypte et la Tunisie sont en bémol, les mouvements de contestation en Libye ont dégénéré en une guerre civile.

M. Lamamra a indiqué que la crise libyenne était l'un des défis majeurs auxquels est confrontée l'organisation de 53 Etats membres, soulignant que le dialogue politique reste la seule voie pour mettre fin à la crise.

L'UA s'attèle actuellement à la recherche d'une solution politique pour faire arrêter immédiatement les hostilités, et au démarrage d'un processus de négociation.

Par Ronald Ssekandi

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dirigeants chinois assistent au gala de commémoration du 90e anniversaire du PCC
Ouverture de la première bourse des métaux précieux en Chine dans la province centrale du Hunan
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale