Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 29.06.2011 08h12
L'armée mauritanienne attaque de nouveau l'AQMI dans le nord du Mali (SYNTHESE)

Les troupes mauritaniennes ont "anéanti" un camp d' Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), tuant 15 terroristes armés et détruisant des quantités importantes de matériel de guerre.

L' assaut de l' armée mauritanienne, qui avait commencé vendredi dernier, aux environs de 18 heures, avait visé un camp d' AQMI installé et fortifié en pleine forêt de Wagadou, dans le nord-ouest du Mali à 70 km de la frontière mauritanienne.

Cette opération menée par l 'armée mauritanienne, sans participation d' autres troupes, est la deuxième du genre après celle menée, en septembre de l' année 2010, dans la région de Tombouctou.

L' armée mauritanienne a qualifié cette l' opération e la forêt de Wagadou de "réussite", du moment qu' elle a permis de "tuer un plus grand nombre de terroristes" mettant en déroute AQMI, au moment où cette dernière se préparait à mener des attaques terroriste en territoire mauritanien.

Au cours de cette offensive, les forces mauritaniennes ont perdu deux soldats en plus de cinq autres blessés, selon un premier bilan sur les affrontements de la forêt de Wagadou entre des troupes mauritanienne et des éléments d' Al-Qaïda au Maghreb Islamique(AQMI) au nord du Mali, publié dimanche par l' état-major de l' armée mauritanienne.

Selon le colonel Brahim Vall Ould Cheibany, chef du bureau des opérations, "il s' agit d' une opération menée de façon conjointe avec nos amis maliens, qui a commencé vendredi, dont l' objectif principal était de déloger et d' anéantir un camp d' AQMI fortifié installé en pleine forêt de Wagadou dans le dessein de mener des opérations dans notre territoire".

"En réalité, les troupes maliennes n' avaient pas participé à l' assaut direct contre les terroristes; elles avaient plutôt une mission d' appui", a expliqué un officier supérieur mauritanien.

Pour sa part, le Colonel Teyeb Ould Brahim, directeur des relations publiques de l' armée mauritanienne, a précisé qu' il s' agit "d' une opération, menée contre une bande de criminels installés et fortifiés par des mines dans cette forêt longue de 80/40 km, située à 70 km de nos frontières".

Le directeur des relations publiques a promis de mettre à la disposition de la presse, des enregistrements vidéo mettant en évidence l' ampleur de l' opération, ainsi que la nature des fortifications et des obstacles (mines, tranchées) installés par les terroristes.

Les deux officiers ont affirmé qu' il s' agit d' une opération qui se poursuit encore et "qui entre dans le cadre de la défense de l' intégrité territoriale de la Mauritanie et de ses populations".

"L' armée mauritanienne maîtrise complètement la situation dans cette zone, dont elle continue encore le ratissage", a conclu le colonel Teyyeb.

Pour confirmer le rôle d' appui mené par les maliens, les deux responsables de l' armée se sont "félicités de l' arrestation, par l' armée malienne de neuf criminels armés ayant pris la fuite après l' attaque du camp de la forêt de Wagadou par l' armée mauritanienne, dont 8 mauritaniens".

Depuis 2005, la Mauritanie et le Mali sont devenus les pays les plus exposés aux attaques terroristes. Depuis 2008, l' armée mauritanienne a mené une vaste restructuration de ses troupes pour faire face à cette menace. Des unités spéciales de lutte contre le terrorisme ont été constituées, en même temps que des escadrilles de reconnaissance aérienne. A partir de juillet 2010, la Mauritanie a adopté une stratégie dite "des attaques préventives" dont l' objectif est d' aller à l' assaut des terroristes dans leurs camps pour "bouter le danger terroriste hors des ses frontières".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des groupes et individus honorés pour leur excellent travail dans les affaires de Taiwan
Le Premier ministre chinois appelle au renforcement de la coopération entre les entreprises chinoises et britanniques
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale