Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 23.06.2011 11h23
Comores : le président Ikililou déclare la guerre à la corruption

Le président Ikililou Dhoinine a promulgué mercredi une loi anti-corruption aux Comores, adoptée par le parlement en 2008 et dont son prédécesseur a mis en veilleuse.

La loi relative à "la transparence des activités publiques, économiques, financières et sociales de l'Union des Comores" sera dotée d'une commission nationale de prévention et de lutte contre la corruption (Cnplc).

Désormais, il est fait obligation aux hautes personnalités et à une catégorie de fonctionnaires de faire une déclaration de patrimoine avant d'entrer en fonction.

Le nouveau président des Comores a annoncé, lors de son investiture le 26 mai dernier, de faire de la lutte contre la corruption son cheval de bataille.

Les Comores sombrent aujourd'hui dans les profondeurs du classement de l'Ong Transparency International. Elles occupent la 154ème place sur 178 pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao présente ses condoléances à Medvedev après un accident aérien russe
Prochaine visite en Chine d'un dirigeant de l'opposition de Libye
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident