Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 23.06.2011 11h22
Vers des patrouilles conjointes Sénégal-Guinée-Bissau le long de la frontière entre les deux pays

Les forces armées de la Guinée-Bissau et du Sénégal vont effectuer des patrouilles conjointes et mener des opérations conjointes contre la présence des rebelles de Casamance le long de la frontière commune entre les deux pays, selon un accord signé entre les deux états-majors et publié mercredi à Bissau.

L'accord a été conclu à l'issue d'une rencontre à Bafata (200 km au sud de Bissau) des représentants des états-majors, dans le cadre d'un accord de coopération militaire en termes de sécurité le long de la frontière signé en octobre 2010, précise le communiqué de l'état-major des forces armées bissau-guinéennes publié ce mercredi à Bissau.

La rencontre de Bafata avait pour but de définir la stratégie militaire en vue des opérations de patrouille militaire conjointes et de combat contre toutes formes de perturbations dont les populations vivant de part et d'autre de la frontière entre les deux pays sont victimes, notamment, le vol de bétail, le trafic de drogue, les viols sur les femmes pratiqués par les rebelles du MFDC (Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance).

Les rebelles du MFDC ont été chassés en avril 2006 par les hommes du général Batista Tagm na Wai des abords de la frontière sénégalo-bissau-guinéenne. Leur base de Baraca Mandioca ayant été détruite à l'époque et leur chef Salif Sadio et ses hommes se sont alors installés le long de la frontière avec la Gambie. Par ailleurs, on annonce de source militaire, que le chef d'état-major sénégalais est attendu ce mercredi à Bissau pour une visite de travail sur invitation de son homologue bissau-guinéen.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao présente ses condoléances à Medvedev après un accident aérien russe
Prochaine visite en Chine d'un dirigeant de l'opposition de Libye
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident