Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 22.06.2011 10h44
L'Algérie se dit "très préoccupée" par la situation en Syrie

Par la voix de son ministre des Affaires étrangères Mouard Medelci, en visite au Luxembroug, l'Algérie se déclare "très préoccupée" par la situation en Syrie, affirmant que seul le peuple syrien a le droit de décider du sort du président syrien Bachar al-Assad, a rapporté mardi l'agence de presse APS.

L'Algérie "est très préoccupée par ce qui se passe dans ce pays frère" et que "ce qui se passe n'est pas acceptable", a indiqué M. Medelci lors d'un point de presse qu'il a animé conjointement avec son homologue hongrois Janos Martonyi, dont le pays assurme la présidence tournante de l'UE, et le commissaire à l'élargissement et à la politique européenne de voisinage, Stefan Fule.

"C'est bien clair, nous sommes aujourd'hui extrêmement préoccupés" par cette situation "mais la question de savoir si tel ou tel responsable a perdu sa légitimité n'est pas du ressort de l' Algérie", a-t-il répondu à un journaliste qui lui demandait si le président al-Assad a perdu de sa légitimité.

Pour ce qui est de la Libye, le chef de la diplomatie algérienne a déclaré que l'Algérie a mis en oeuvre scrupuleusement les résolutions du Conseil de sécurité.

"Nous n'avons pas d'état d'âme de ce côté-là, parce que nous considérons là aussi que la situation est inacceptable", a-t-il dit.

Source: xinhua

Commentaire
le régime retrograde d'el assade est entrain de pousser ses derniers soupires ;il a bien c...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao présente ses condoléances à Medvedev après un accident aérien russe
Prochaine visite en Chine d'un dirigeant de l'opposition de Libye
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident