Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 21.06.2011 10h25
Soudan : l'ONU salue un accord sur Abyei entre les parties en conflit

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué lundi un accord sur Abyei convenu le 20 juin 2011 entre le gouvernement du Soudan et le gouvernement du Sud-Soudan et a appelé les deux parties à respecter pleinement les dispositions sur la démilitarisation de la zone et sur l'établissement d'une administration et d'une police.

Le secrétaire général a également appelé les deux parties « à coopérer pleinement avec les Nations Unies et le gouvernement d'Ethiopie pour le déploiement de soldats et de policiers chargés du maintien de la paix dans la zone », a ajouté le porte-parole du secrétaire général dans une déclaration.

Ban Ki-moon a remercié le Groupe de haut niveau de l'Union africaine dirigé par l'ancien président sud-africain Thabo Mbeki et le Premier ministre d'Ethiopie, Meles Zenawi, pour ses efforts consacrés à faciliter l'accord avec le soutien de la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS). Il a promis le plein soutien des Nations Unies aux parties pour faciliter sa mise en oeuvre.

« Le Secrétaire général appelle toutes les parties concernées à continuer de fournir leur pleine coopération à l'Union africaine pour arriver à un accord sur toutes les questions en suspens liées à l'Accord de paix global et sur les arrangements post sécession », a ajouté son porte-parole.

Il appelle également toutes les parties à « cesser immédiatement les hostilités dans l'Etat du Sud-Kordofan et à fournir leur pleine coopération aux agences humanitaires en répondant aux besoins de la population affectée ».

La région d'Abyei, qui se situe à la limite entre le Nord et le Sud-Soudan, est en proie à des affrontements depuis plusieurs mois. L'Accord de paix global qui a mis fin en 2005 à la guerre civile entre le Nord et le Sud du Soudan prévoyait l'organisation d'un référendum d'autodétermination à Abyei en janvier 2011, en même temps que celui sur l'autodétermination du Sud-Soudan. Faute d'accord sur la composition d'une commission électorale, le scrutin avait été reporté. Le Sud-Soudan de son côté a voté massivement pour la sécession, qui entrera en vigueur le 9 juillet 2011.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Recontre entre les présidents chinois et ukrainien
L'approfondissement de la coopération au coeur des discussions entre Hu et Medvedev
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident
La valeur stratégique de la Russie pour la Chine