Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 20.06.2011 13h51
Libye : de l´argent pour les rebelles cette semaine ?

Les autorités rebelles libyennes disent espérer une arrivée d'argent frais cette semaine dans le cadre du premier versement promis par les alliés. Les rebelles prétendent avoir besoin de 3 milliards de dollars pour couvrir salaires et autres besoins ces 6 prochains mois, mais aucune somme n'a pour l'instant été versée, d'où une certaine exaspération envers les nations occidentales.

Cette banque vide de Benghazi traduit bien la situation. 4 mois après le début des actions destinées à renverser Mouammar Kadhafi, de nombreuses banques de la région ont fermé leur porte. L'économie est à genoux avec des autorités qui se battent chaque jour pour trouver des fonds destinés à payer les opérations militaires ou les salaires dans un pays historiquement fort en fonctionnaires.

Abdallah Mohamed

Gérant de la banque al Sahary à Benghazi

"Les gens ont cessé de déposer leur argent au début de la révolution. L'une de nos principales sources de liquidité a donc été tarie. Les clients ne s'appuient plus sur les banques, ce qui explique cette crise."

Les dirigeants rebelles ne sont pas très heureux du traitement réservé par l'Occident relativement aux promesses d'aide financière. Pour certains, le Conseil National de Transition devrait faire plus.

Saleh Mohamed

Garde rebelle

"Le Conseil fait de son mieux, mais nous avons besoin de faire plus d'efforts pour négocier avec les pays européens, qui doit nous fournir des prêts que nous rembourserons un peu plus tard."

En plus du manque d'argent liquide, l'approvisionnement en essence est rendu compliqué par les dégâts aux raffineries dûs à la guerre. Alors que les combats se poursuivent dans le pays, les difficultés ne cessent de s'accumuler sur le chemin de la liberté retrouvée.







[1] [2]

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'approfondissement de la coopération au coeur des discussions entre Hu et Medvedev
L'Organisation de coopération de Shanghai définit ses tâches pour la prochaine décennie
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident
La valeur stratégique de la Russie pour la Chine
Le marché des antiquités chinoises volées, un problème mondial